Free delivery on orders over 1.00 € Excluding taxes.

Nouvelles étiquettes

Une nouvelle gamme d’étiquettes vient parer nos bouteilles.

Vous les découvrirez au fur et à mesure de l'année, au cours des renouvellement de stocks. 


Que représentent-elles ?

Avec l'arrivée Phéniciens à Marseille et, bien plus tard, les romains à Narbonne nous savons tous que la vigne c’est étendue très tôt dans l’histoire autour du bassin méditerranéen. Ils nous ont apportés leur culture et leur art de vivre, le sens du commerce et ils ont unifiés les rives de la méditerranée au sein d’une civilisation dont nous sommes les héritiers. N’a-t-on d’ailleurs pas souvent comparé les paysages de notre littoral à ceux de Grèce ou de Crète ?


Ce sont là nos racines culturelles qui ont donné naissance aux premiers de nos vins. Elles remontent à plus de deux mille ans et ont été portés par les eaux bleues de notre chère Méditerranée : « Mare Nostrum ».

Pour honorer et nous souvenir de ce qui fonde notre identité nous avons choisi d’évoquer sur nos étiquettes ce monde antique tout à la fois origine et inspiration de ce que nous passerons à la génération qui nous suivra.

Une Aphrodite qui évoque toute la beauté de Mère Nature qui donne naissance à la vigne et au vin. L’équilibre et la force géométrique des formes et la rondeur de ces contours pleins de douceurs et de promesses évoquent une Déesse de l’Amour source de Vie dont naissent les plus beaux fruits. C’est notre terre, notre mer, c’est le pied de vigne au feuillage émeraude qui porte le raisin.
Dans la très riche statuaire antique nous avons choisi l’une des sculptures les plus admirée du temps. Celle disparue de Doidalsas sculpté aux environs de 250 av. JC dont il subsiste des copies réalisées au II ème siècle ap. JC exposées aujourd’hui dans les musés d’Italie et de France.
Henri Frère, dans son livre intitulé ‘Conversations de Maillol ‘ rapporte ainsi les propos de l’enfant du pays au sujet d’une autre statue de Vénus qui était dans le jardin du Maître à Banyuls :
« …Maillol et moi de part et d’autre du torse antique. C’est la Vénus de Médicis, voyez-vous, dit Maillol, cette pose qu’ils recopiaient toujours. C’est d’une simplicité totale, chaque forme est parfaitement claire, on comprend partout. »
L’art des anciens inspirateur de la modernité.
"Ile de France sans bras", œuvre de Maillol qui se trouve devant notre boutique à Banyuls est-elle inspirée de cette Vénus ? ... "La Méditerranée" la plus emblématique de ses œuvres ne rappelle t’elle pas l’Aphrodite de Doidalsas ?... Ce ne sont certainement pas là les seules sources d’inspirations de l’illustre enfant de la famille. Mais nuls doutes que l’artiste puise dans l’antiquité méditerranéenne une part de son inspiration.

Comme l’équilibre des formes peut se comprendre par la géométrie, le vin, d’abord fruit de la terre et de la vigne est aussi le fruit du travail des hommes qui nécessite savoir-faire et techniques. C’est ce que viennent montrer les formes géométriques qui encadrent et soulignent les fondements sous-jacents de l’œuvre.
Le carré : il encadre l’œuvre et rappelle aussi les 4 éléments de la philosophie naturelle : l’eau, l’air, la terre et le feu (le soleil) indispensables à la plante et toute vie.
Le triangle isocèle : symbole divin, de stabilité et d’éternité, il évoque la garde des vins, la pérennité de notre savoir-faire transmit de génération en génération.
Le triangle rectangle: l’équerre de l’architecte ou celle du modeste bâtisseur de murs en pierre sèche que sont les vignerons d’ici qui sont des sculpteurs de montagnes. C’est la technique des Hommes sans laquelle il n’y a pas de vigne ou de vin.

Ce logo ou plutôt Logos au sens grec du terme, parle de nous, de nos racines, de nos vins. C’est le symbole des principes dont notre histoire et nos vins découlent.
C’est un héritage commun fait pour être partagé comme on partage une bonne bouteille entre amis.
En ces temps d’isolement et d’incertitudes, plus que jamais, il est bon de puiser dans nos racines pour grandir vers l’avenir.